Ransoniella (ex "Notadusta")

Principales caractéristiques : manteau portant des papilles dendritiques des classes 4a, 4c ou 4f, extrémité du siphon frangée, protoconque de trois ou quatre tours indiquant un développement larvaire planctotrophique, radula de type "errones", bursa copulatrix absente, dents courtes fréquemment teintées de brun. Indo-Pacifique tropical en eau peu profonde.

Ce genre comprend deux espèces citées généralement comme membres de Notadusta. L'espèce type de ce dernier genre, qui est un fossile australien, a une protoconque d'un seul tour, indiquant un développement direct. Ses descendants n'ont pas pu revenir à un développement larvaire planctonique et le nom de "Notadusta" ne peut donc s'appliquer à elles. Le genre a donc été renommé en 2004 "Ransonia" par Dolin et Lozouet. Malheureusement ce nom avait déjà été donné à un arachnide, il a donc fallu en créer un autre : Ransoniella.

 

Espèces et sous-espèces :

Retour à la page d'accueil Erroneinae